Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 20:19

Pomponne possède une incroyable série de cartes postales éditées au fil des ans. Voici deux cartes qui illustrent le patrimoine de notre commune.(cliquez sur la carte pour agrandir)

carte-eglise.JPG

Cette carte représente en haut l'église Saint-Pierre - Saint-Paul de Pomponne début XIIeme siècle.

 

A gauche, l'intérieur de l'église , vue de la nef centrale avec ses magnifiques lustres offert par les notables,dans les années 188O.

 

Au centre, sous le blason de la commune, un splendide bas-relief en pierre où se trouve sculptés les quatre évangélistes et le Seigneur .Ce maître autel fut offert par la famille ROUX-VAVASSEUR en l'an187O à la paroisse de Pomponne.

 

Et enfin, sur l'extrême droite, on peut admirer une statue classée de Sainte Véronique.

Un peu d'histoire supplémentaire sur Sainte-Véronique. Pourquoi Véronique à Pomponne dans l'église Saint-Pierre, Saint-Paul ?

Chacun d'entre nous connaît la "légende" au sujet de cette femme courageuse qui essuya le visage ensanglanté du Christ lors de son calvaire et reçu en récompense ,l'empreinte de la Sainte Face sur son voile.

D'après l'Abbé LEBEUF  "histoire du diocèse de Paris- édition 1800- tome 2- page 105  et d'après l'Abbé RICHARD" notice sur Pomponne-Les-Lagny, édition 1889 -pages 34-45-et 151, on retrouve les mêmes précisions citées ci-dessous?

 

La chapelle Sainte-Véronique de l'église de Pomponne fut le siège d'une confrérie "Sainte-Véronique" fondée le 6 novembre 1514(Abbé LEBEUF Tome 2- page 505.

 

D'après son style, la statue classée se trouvant dans l'église de Pomponne ,peut dater de cette époque. Il est probable qu'elle fut donnée par MARTIN  COURTIN , secrétaire du Roi et Seigneur de Pomponne, celui-ci aurait également fait cadeau à l'église d'une "relique " appelée "chef" , qui serait la tête ou un os du crâne de Sainte-Véronique.

 

Martin est décédé le 18 janvier 1516 et fut inhumé dans la chapelle de Sainte-Véronique;

 

Véronique signifie"Vraie Image" et apparaît de nos jours comme la patronne des photographes. Une tentative non suivie d'effet avait été envisagée pour instituer à Pomponne ,un pèlerinage des photographes de la région.

En réfléchissant bien, l'empreinte de la Sainte-face sur le linge, fut le premier négatif connu.

  Scan_Pic0050.jpg

Cette statue en pierre, mesure un mètre dix de haut et pour pouvoir la porter lors des pèlerinages, il a fallu l'évider car elle était insoulevable .Ce pèlerinage connu depuis 1845, cessa en 195O pour des raisons inconnues.

Et c'est en 1992 que la Société du Patrimoine de Pomponne le remis à l'honneur, et chaque année au,moment des Journées Européennes du Patrimoine, un pèlerinage a lieu depuis l'église jusqu'à l'Oratoire des sources du Prieuré de Sainte-Véronique.(Ce pèlerinage se trouve dans "le guide des pèlerinages et des lieux d'accueil spirituel" écrit par Jean-Pierre BOUSQUEL à la page 353;

carte-mairie.JPG

Cette carte a onze années d'existence et sera bientôt une carte de collection. 

En effet, l'aspect de la mairie n'est plus le même depuis le début de l'année 2O12,et le bois entoure en partie la structure du bâtiment.

Seule la façade principale garde son origine et sa date de construction  1874, ainsi que la salle SIMON-ARNAULD (ancienne salle communale)

 

Pour se procurer ces cartes, renseignez-vous en mairie de Pomponne.

 

 
Repost 0
Published by Société du patrimoine et de l'histoire de pompon
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 16:56

Dans un article précédant , nous avions publié la photo de la pierre tombale de Messire Arnauld. Pierre tombale qui mesure 0.94 de haut sur 0.65 de large.Cette pierre est en marbre noir avec des inscriptions en lettres dorées.

epitaphe-darnaud-de-pomponne-pomponne(Cliquez sur la photo pour agrandir)

Elle porte le millésime 1699 et voici sa traduction:

D.O.M  (DEO OPTIMO MAXIMO, Dieu, le plus grand, le meilleur)

A Simon Arnauld de Pomponne. Chevalier Marquis de Pomponne, Seigneur, Baron de Ferrières, Ambassadeur de France en Italie, en Hollande et en Suède, Ministre et secrétaire d'état, Surintendant général des postes et relais de France; A l'époux chéri, au meilleur des pères, son épouse et ses enfants désolés ont élevés ce tombeau.

Il mourut regretté du Roi, du royaume et de l'étranger, le 26 Septembre 1699 de la Rédemption, âgé de 80 ans, 10 mois et 21 jours.

Qu'il repose en paix.

Repost 0
Published by Société du patrimoine et de l'histoire de pompon
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 18:00

Cette citation s'avère des plus exactes pour le texte qui suit.

Cela se passe le 16 Août 1873. Monsieur le Maire Edouard Dreux, à l'époque,propriétaire du château de Pomponne, fait une démarche, manuscrite avec pleins et déliés, auprès de Mr le sous préfet de Meaux, en ces termes.

lettre manuscrite dreux

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

L'original de cette lettre se trouve dans les archives de la société du patrimoine et de l'histoire de Pomponne.


Après 140 ans , ce monument abritant ces 23 militaires est en parfait état .

La commune respectueuse, entretient ce monument qui fait partie de l'histoire de Pomponne.

croix prussiensTraduction de la gravure:  Paix à leurs cendres

Repost 0
Published by Société du patrimoine et de l'histoire de pompon
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 16:19

Emblème, blason,armoirie et écu sont des appellations différentes, qui qualifient un même objet. Voici un éclairage de ce qu'ont été, depuis le XIII éme siécle les différentes déclinaisons du blason ayant appartenu aux seigneurs de Pomponne:

  Blason des Hüe-copie-1

En 1285, le blason d'argent aux trois hures de sangliers de sable, constituait les armes de la famille Hüe.

Charles-Hue.JPGCharles Hüe avait aussi son blason personnel, constitué d'une armure et d'un aigle sur fond d'azur et or(couleurs que l'on retrouve dans le blason actuel)

Le blason sur l'armorial ici: link

Dormans.JPGEn 1378, celui de la famille Dormans (Guillaume) est d'azur à trois têtes de léopards d'or lampassées de gueules rouges

En 1415, Guillaume II de la famille Cassinel adopte le blason vairé d'or et de gueules rouges au bâton d'azur posé en bande.

courtin-kaiser.JPG

En 1489,  Courtin choisi un blason d'azur à trois croissants d'or.

Catherine Kaiser, la femme de Jean Courtin, blason d'azur au chevron d'or.

Le blason sur l'armorial ici: link

En 1569, Famille des Haqueville. Charles François d'origine Artois: Blason d'argent au chevron de sable chargé de 5 aiglons d'or et de 3 têtes de paons d'azur.

1613, Antoine Arnaud D'Andilly, d'azur au chevron d'or, flanqué de deux palmes sur un rocher, le tout en or.

Antoine-Arnaud.JPG1674 Catherine Ladvocat, épouse de Simon Arnaud, marquis: d'Azur au 3 croissants d'or sur barre d'or.

Ladvocat.JPG1674 Nicolas Simon Arnaud et Constance de Harville son épouse: de pourpre et croix d'or aux coquilles de sable.

arnaud-et-Harville.JPGLe blason sur l'armorial ici: link

1674 Jean Baptiste Colbert, neveu du ministre de Louis XIV, époux de Catherine Félicité Arnaud: D'or à la couleuvre d'azur, passée d'argent.

COLBERT-ARNAUD.JPGLe blason du couple sur l'armorial avec les titres de Mr de Colbert ici:link

1759, Famille Feydeau, Marquis de Brou et de Pomponne: d'azur au chevron d'or accompagné de 3 coquilles.

Feydeau.JPGLe blason des Feydeau sur l'armorial ici: link

Depuis le blason des Arnaud est resté comme blason de la ville de Pomponne.

Blason-Arnaud.JPGOn peut  retrouver également, la rue Antoine Arnaud dans le XVI iem arrondissement de Paris (la vie d'Antoine Arnaud le père de Simon de Pomponne là: link)

Et la vie de Simon Arnaud de Pomponne là: link

Repost 0
Published by Betty Machard
commenter cet article
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 16:14

DES  OSSEMENTS  DE  PLUS  DE  5OO ANS  RETROUVES DANS L'EGLISE ...

 eglise-saint-pierre-pomponne.jpg
 
Les travaux de réfection ont conduit à des fouilles archéologiques.
Des travaux de réhabilitation consistaient à consolider les fondations de l'église par une reprise en sous oeuvre.
L'église Saint Pierre, Saint-Paul de Pomponne révèle ses secrets.
Les ossements de notables vieux de plus de 5OO ans.
squelette-Pomponne.JPG
La surveillance archéologique des travaux de déblaiement est terminée depuis quelques jours et la réfection de l'église confiée à une entreprise qualifiée dans la restauration d'édifices anciens .
eglise-vue01-copie-1.JPG
Il a fallu plus d'un an avant de reprendre les fouilles,conjointement avec les archéologues de l'INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques) 
En effet, suite à l'exumation de plusieurs sépultures,découvertes sous le sol du narthex,(Portique ou vestibule transversal, à l'entrée des églises paléochrétiennes ou médiévales, où se tenaient les pénitents) la Société Historique et Archéologique de Lagny sur Marne a procédé à une première opération de sauvetage en septembre 2OO9.
Le site a révélé non seulement des sépultures moyen-âgeuses et du XVIIIeme siècle, mais également des tessons de céramique des 1er au XIVeme siècle; fragment de mortier Romain, ainsi que des fondations de murs GALLO-ROMAIN.
Ici le journal LA MARNE du 9 Février 2011
squelette01.jpgsquelette02.jpg(Cliquez sur les photos pour agrandir)
C'est à la suite de ces découvertes qu'une prescription de surveillance archéologique a été engagée.
Des sépultures supplèmentaires datant du haut moyen-âge ont été mises à jour au nombre de six(6),quatre adultes et deux(2) enfants.
Il est difficile de leur donner une datation, sachant que des inhumations ont été pratiquées autour de l'église au moins pendant 5OO ans.
Une datation au C 14 est envisagée à partir de quelques ossements.Ces datations se font en laboratoire à Lyon, Oxford ou Posnan en pologne.
L'église Saint-Pierre, Saint -Paul de Pomponne a été batie fin du XI eme début du XIIeme siècle et renferme encore bien des secrets.
Elle a pu être réouverte fin Juin 2011: ici le "VIVRE POMPONNE N°97"link
Repost 0
Published by Betty Machard
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 11:11

Pour connaître Pomponne, procurez vous ce petit guide en mairie ou à l'office du tourisme de Marne et Gondoire. Ce dépliant est réalisé et édité par Marne et Gondoire avec la participation de la Société du patrimoine et de l'histoire de Pomponne.

 

 

(Cliquez sur les image pour les agrandir)

promenons nous dans Pomponne02

promenons nous dans Pomponne01 002

Bonne promenade

Betty


Repost 0
Published by Betty Machard
commenter cet article
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 14:26

C'est aux alentours de 1815, que la ferme de la Renaissance aurait été édifée.

A cette époque, Madame DUMEZ, née DREUX dont le père était maire de Pomponne, épouse Mr Albert DUMEZ, qui à son tour, devint maire de Pomponne de 1900 à 1905. Mme DUMEZ étant propriétaire, de cette ferme, fit ajouter deux tourelles, que l'on voit encore aujourd'hui.

ferme-de-la-renaissance03.jpg

  Carte postale collection Machard

En 1934, la superficie des terres entourant la ferme était d'environ 80 hectares.

Mme Dumez, installa un régisseur et sa famille qui firent de cet endroit un "marché" permanent pour les habitants du château de Pomponne, qui était également la propriété de Mme DUMEZ.

ferme-de-la-renaissance01.jpg

Carte postale collection Machard.

Celle-ci, plusieurs fois par semaine, traversait Pomponne en empruntant la rue de Paris, non pas à pied, mais dans une petite cariole tirée par un ânon. Elle venait faire son marché.

ferme-de-la-renaissance02-001.jpgCarte postale collection Machard

Nous savons de source sûre, qu'elle prenait le thé sans manière avec l'épouse du régisseur. A cette époque, la ferme était très bien entretenue.

Aux environs de 1975, la petite grange et la maison ouvrière qui bordait la route furent rasées.

ferme de la renaissance05 merci à magix-info pour cette photo rare  link

En 1942, au décès de Mme DUMEZ, ce fut le Comte Edouard DU TOUR, petit cousin qui hérita de la ferme et des terres, qu'il loua à un métayer. Celui-ci cultiva les terres appelées "terres ou bois de justice" jusqu'en 1985-1986.Puis pour des raisons inconnues, le métayer quitta la ferme, qui se dégrada très vite. Des pilleurs vinrent prendre tout ce qui avait un peu de valeur : dessus de cheminée en marbre, rampe d'escalier en chêne sculptée et même les lattes deparquet, sans parler des poignées de portes et fenêtres. La végétation s'installa autour et à l'intérieur de la ferme et en quelques mois, ce qui fut un joyau à l'entrée de Pomponne, devint une ruine.

Vue actuelle de la ferme et emplacement par JASCBIS: link

ferme-de-la-renaissance04.jpg

Par la suite, la voie ferrée, la centrale thermique de Vaires et l'évolution du complexe autoroutier grignotèrent les terres de l'infortunée bâtisse.

Pourtant en 2007 on y croyait ! (cliquez sur l'image)

Amenagement-ferme-renaissance-2007.JPG

En mémoire du patrimoine disparu, retrouvez les cartes postales de la Seine et Marne là:   link

Repost 0
Published by pomponne-infos-patrimoine
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 14:42

 

Le 23 décembre 1933, en soirée, le train express Paris-Strasbourg lancé à pleine vitesse percute l'arrière du train Paris-Nancy qui était à l'arrêt sur la voie ferrée entre Pomponne et Lagny-sur-Marne.

gare-de-Lagny.JPG

La catastrophe fera plus de 230 morts et est, à ce jour, la seconde plus grande catastrophe ferroviaire en France après la catastrophe ferroviaire de St Michel de Maurienne en 1917.

catastrophe_lagny_pomponne.jpg

Le train pour Nancy avait respecté une signalisation d'arrêt. Il s'agissait d'un train supplémentaire mis en place par la Compagnie des chemins de fer de l'Est qui exploitait alors le réseau pour l'Est de la France, pour faire face à l'afflux de voyageurs pour les fêtes de fin d'année. Or souvent pour ces trains supplémentaires, il était régulièrement utilisé d'anciens wagons de voyageurs dont la caisse était entièrement en bois avec seulement le châssis en acier. La puissante locomotive de type 241 Mountain,du Paris-Strasbourg est venu percuter, de nuit, le dernier wagon, le chevauchant et détruisant ainsi sa caisse en bois et celles des 4 wagons suivants.

catastrophe_lagny_pomponne-loco.jpg

La projection d'éclats de bois participera également au lourd bilan.

Dès l'annonce de la catastrophe, on cherche des coupables. Le mécanicien et le chauffeur sont arrêtés.

accident01.jpgImmédiatement cheminots et opinion publique réagissent et les deux hommes sont libérés. Ils sont doublement choqués. Ils sont parmi les meilleurs de la compagnie.

L'enquête montrera que l'accident est dû au « crocodile» (entre les rails chargé de freiner,) sans doute bloqué par le gel.

À la Gare de l'Est à Paris d'où étaient partis les deux trains, une chapelle ardente est dressée, le président de la République, Albert Lebrun vient se recueillir sur les 230 cercueils.

accident02.jpg

Suite à cet accident, les wagons à caisse en bois sont retirés progressivement du service : ils sont interdits sitôt que la vitesse du convoi est susceptible de dépasser 60 km/h et limités aux convois desservant la banlieue. De même, la S.N.C.F, nouvellement créée, s'efforce, dès sa création, de remplacer ces wagons par de nouveaux, de conception plus récente. Mais les derniers ne disparaitront qu'au tout début des années 1960.

  La 241 Mountain en réel ici:

 

  L'article plus détaillé de cette catastrophe sur l'encyclopédie Wikipedia ici: link

  Accident relaté dans la presse, journal L'illustration.

Lien pour acheter le journal L'ILLUSTRATION de décembre 1933: link

catastrjournal01

catastrjournal02 CLIQUER SUR LES IMAGES POUR AGRANDIR

catastrjournal03.jpg

Repost 0
Published by pomponne-infos-patrimoine
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 02:22

À son décès, Simon Arnauld est inhumé à Paris, mais son cœur est enterré dans l'église de Pomponne et signalé par cette plaque de marbre noir. En 1842, il est placé dans sa boîte en plomb au revers de la façade de l'église, St Pierre , rue de PARIS.

epitaphe-darnaud-de-pomponne-pomponne.jpg

Repost 0
Published by pomponne-infos-patrimoine
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 17:09

Une publication l'an dernier,de la Société du Patrimoine et de l'histoire de Pomponne, à l'occasion du centenaire des innondations de 1910, avait rencontré un vif succès.

Crues-de-la-Marne-a-Pomponne.jpg

Voici pour ceux qui l'ont raté, un diaporama des crues de la Marne à Pomponne, extrait des cartes postales de l'époque.

 link 

 

Cliquez  sur le lien ci-dessus, une fois démarré le diaporama peut se

 

visionner  en grand en cliquant sur le petit logo en bas à droite.

 

Repost 0
Published by pomponne-infos-patrimoine
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de pomponne-infos-patrimoine
  • : Blog d'information sur les actions de la société du patrimoine de Pomponne, articles, photos etc
  • Contact

Mémoires du Marquis de Pomponne

Grâce à GOOGLE BOOKS lisez les Mémoires du Marquis de Pomponne


Recueil

Un superbe site avec les plans de Paris depuis l'An 1000

PLANS

Recherche

Histoire de POMPONNE